51127678-3ac8-44c1-bd51-4940a12f6bcf
Publié le 11/08/2021

Contrat rempli !

Ce mercredi, à 12h41 (heure de Paris), Giancarlo Pedote et Martin Le Pape ont franchi la ligne d’arrivée de la 49e édition de la Rolex Fastnet Race, bouclant ainsi les 695 milles du parcours entre Cowes et Cherbourg-en-Cotentin en 8e position dans la catégorie des IMOCA, après trois jours de course. Le duo de Prysmian Group a ainsi non seulement validé sa qualification pour la Transat Jacques Vabre 2021, mais aussi trouvé des premiers automatismes prometteurs pour la suite.

« Nous sommes plutôt contents. Nous avons plutôt réalisé une bonne course, mais surtout, nous avons pu avancer et commencer à souder solidement notre duo en validant des points importants tels que la communication et le déroulement des manœuvres. Les conditions du départ, avec une sortie du Solent pour le moins musclées, n’ont pas forcément été simples pour prendre nos marques ensemble, mais finalement, tout s’est fait de manière simple et naturelle. Je retiens donc énormément de positif de cette première expérience en tandem avec Martin », a commenté Giancarlo Pedote, quelques minutes après son arrivée. De fait, le binôme a, semble-t-il, rapidement trouvé un mode de fonctionnement efficace, tandis que Martin a très vite pris ses marques à bord de Prysmian Group. « J’avais besoin de comprendre comment marche un IMOCA en course, et ça a été un bonheur du début à la fin. Au final, nous n’avons pas fait de boulettes et nous n’avons pas grand-chose à regretter en termes de trajectoires. Si nous n’avons pas navigué de la même manière que les premiers, nous avons toujours été aux bons endroits avec les armes dont nous disposons », a confirmé Martin Le Pape, ravi d’avoir d’ores et déjà partagé plus de 1 000 milles avec le navigateur italien, au terme de la course et des convoyages aller et retour entre Lorient et l’île de Wight. « Cela nous a permis de valider de nombreux automatismes, mais aussi de voir que l’on jouait correctement avec les autres, même si on savait dès le départ qu’il serait difficile de rivaliser, sur ce type d’exercice, avec les bateaux dernière génération », a ajouté le marin Florentin qui s’est livré à une belle bagarre avec les tandems Isabelle Joschke – Fabien Delahaye puis Damien Seguin – Benjamin Dutreux, pour finir entre les deux, à la 8eplace. « C’est un premier cap important de franchit pour Martin et moi, et notre qualification pour la Transat Jacques Vabre est désormais dans la poche, ce qui était l’un de nos principaux objectifs sur cette épreuve », a terminé Giancarlo Pedote qui, une fois la ligne franchie, a directement pris la route pour Lorient, son port d’attache.