85909-giancarlo-pedote-r-1200-900
Publié le 08/10/2020

Vendée Globe : à 1 mois du grand départ !

Le 8 novembre prochain, dans exactement 1 mois, les 33 concurrents du Vendée Globe mettront les voiles pour cette légendaire course autour du monde. Aventure, voyage, mais aussi l’une des compétitions de course au large les plus compliquées, le Vendée Globe fait rêver. Pour le marin italien Giancarlo Pedote, c’est aussi la continuité d’une longue histoire avec Prysmian Group, qui a débuté il y a 13 ans en Mini 6.50.

Le désir de partir
« À un mois du départ, je me sens bien. C’est assez drôle, car cela fait de nombreuses années que j’imaginais ce moment et plus je me rapproche du départ, plus l’envie de partir grandit. Je suis impatient de couper la ligne de départ et de me lancer dans l’Everest des mers ! » Si Giancarlo Pedote, diplômé d’une licence de philosophie à Florence, est un amoureux des voyages et de la découverte de nouveaux horizons, il est aussi un compétiteur né. Ancien boxeur, il prendra le départ du Vendée Globe avec l’ambition de se battre avec les meilleurs marins du monde : « Je ne suis ni stressé, ni surexcité. Je suis juste concentré pour atteindre l’objectif principal que je me suis fixé : boucler le Vendée Globe et avoir le sentiment d’un travail accompli. » 

La sécurité de l’IMOCA Prysmian Group confiée à Raymarine
L’IMOCA de Giancarlo Pedote est fiable, mais atteindre son objectif de boucler le Vendée Globe, Giancarlo Pedote et son équipe ont travaillé tout au long de l’année. La sécurité est un sujet très important pour l’équipe de Prysmian Group, qui peut maintenant s’appuyer sur le savoir-faire d’un nouveau partenaire technique : Raymarine. « Depuis le début de la campagne du Vendée Globe 2020, j’ai la chance de travailler et construire des relations avec des partenaires techniques. Certaines questions, comme celle de la sécurité et du confort sont cruciales pour un tour du monde en solitaire. Le confort des vêtements (Helly Hansen), la fiabilité de l’énergie produite par le moteur (Lombardini) et la solidité des cordages (Gottiredi Maffioli) sont des points importants de vigilances.

Enthousiasmé par  ce partage d’expériences et cette aventure attend autour du monde, Raymarine a décidé de rejoindre le team Prysmian Group en tant que partenaire technique et a travaillé sur des solutions principalement liées à la sécurité.

« Mon IMOCA Prysmian Group est dorénavant équipé d’un radar et d’un écran de contrôle extrêmement efficaces (Quantum 2 et Axiom) qui me permettent de naviguer en toute sécurité. Ils m’alerteront si des bateaux évoluent à proximité de moi, même ceux qui n’utilisent pas d’AIS ». Pouvoir s’appuyer sur tel un outil de veille permanente est indispensable sur ces Formule1 des mers. « Par ailleurs, les radars permettent également une vision des icebergs qui me sera d’une grande utilité dans le grand Sud. Enfin et pour plus de confort, j’ai équipé mon bateau de deux caméras qui me permettront de régler les voiles., pour être le plus performant possible. Pour moi, ce tour du monde est l’occasion parfaite pour développer, améliorer et fiabiliser des produits dans une quête de performance. »

« La précision, l’innovation, mais surtout la passion pour la mer de Giancarlo et l’implication qu’il met dans ce projet reflètent pleinement les valeurs que Raymarine prône. C’est pourquoi nous sommes très fiers d’être à bord de Prysmian Group en tant que partenaire technique et de pouvoir soutenir le seul Italien dans la course au prochain Vendée Globe » déclare Carlo Baj, Country Manager de Raymarine Italia.

Courir pour une bonne cause
Le Vendée Globe est une course en solitaire, mais c’est aussi et avant tout une aventure humaine : « Pour moi, ces bateaux sont le symbole de la technologie maritime. Ils permettent de faire le tour du monde en mode ‘compétition’ en 80 jours » L’exposition médiatique de cette course mythique doit aussi permettre de mettre en avant des causes environnementales ou sociétales : « Nous allons mettre en avant le projet ‘1 clic = 1 mètre’ sur nos réseaux sociaux. » Grâce à ce projet, Prysmian Group s’engage à donner 1 mètre de câble électrique à l’association Électriciens sans frontières pour chaque réaction (j’aime, partage, commentaire) des internautes sur l’une des publications des pages Facebook et Instagram du projet.

Trois projets d’Électriciens sans frontières seront ainsi soutenus pendant le Vendée Globe :
– Un projet éducatif au Sénégal qui rendra possible l’accès à l’électricité du lycée Saint Charles
– Un projet sanitaire à Madagascar  avec l’alimentation électrique de l’hôpital de Farafangana
– Un projet éducatif et de formation au Togo : amener la lumière dans les écoles de N’grouli et Bawelessi

Une démarche rendue possible grâce à l’engagement de Prysmian Group aux côtés de Giancarlo Pedote depuis 13 ans.