IMG_4457
Publié le 03/08/2019

Sur le départ

A 13h45 ce samedi, la flotte des IMOCA de la 48e édition de la célèbre Rolex Fastnet Race s’élancera au large de Cowes pour rejoindre Plymouth via le phare du Fastnet, pour un total de 608 milles à parcourir. « On devrait partir avec entre 10 et 15 nœuds de vent, mais avoir une grosse transition à gérer la nuit prochaine. Il va falloir réussir à bien la négocier car les premiers qui choperont le nouveau flux risquent alors de prendre la poudre d’escampette. Je pense vraiment que ça va être l’un des points, sinon le point clé de la course », a assuré Giancarlo Pedote, peu avant de quitter son mouillage au large de l’île de Wight, et de rejoindre la zone de départ où près de 400 bateaux vont se succéder au cours de l’après-midi. « Il faudra faire assez attention aux autres et rester prudent pour ne pas abimer le bateau au début mais très vite, des écarts vont se créer d’autant qu’après la phase de transition que j’ai évoquée, ça va essentiellement être une course de vitesse puisque pour monter comme pour redescendre du Fastnet, ce sera du reaching. Il faudra clairement être dessus pour faire marcher le bateau au mieux », a ajouté le skipper du 60 pieds IMOCA aux couleurs de Prysmian Group qui, selon les derniers routages qu’il a fait tourner avec son acolyte Anthony Marchand, devrait boucler le parcours en deux jours et huit heures, c’est-à-dire en milieu de nuit de lundi à mardi.