IMG_7719
Publié le 17/06/2020

Les sources d’énergies à bord de Prysmian Group  

Si l’un des bateaux du Vendée Globe est bien au courant des différentes formes d’énergie qu’il existe dans le monde de la course au large c’est bien celui de Giancarlo PEDOTE qui porte fièrement les couleurs de Prysmian Group et d’Électriciens sans Frontières. Ordinateur, satellite, pilote automatique, vérin de quille, ect… sont des appareils fortement énergivores. Pour les recharger, Giancarlo utilise deux sources d’énergie :  

– un moteur essence (Lombardini Marine) installé au centre du bateau. Le moteur classique a l’avantage de recharger rapidement et de manière complète les instruments. De plus, par la chaleur qu’il génère, il chasse l’humidité à bord du bateau.  
– deux hydro-générateurs installés de chaque c ôté du tableau arrière.  Les deux hélices permettent de produire une énergie gratuite grâce à l’eau.

Cependant, le fonctionnement est optimale lorsque les vitesses du bateau sont supérieures à 7noeuds et inférieures à 20 nœuds (les hélices rentrent alors en cavitation).   L’éolien ainsi que le solaire, ont été testé sur l’IMOCA. Le premier est peu adapté à des navigations sur des monocoques et le second, plus onéreux, doit être réfléchi directement au moment de la construction de l’IMOCA.