Capture d’écran 2019-09-13 à 11.02.20 - copie
Publié le 13/09/2019

Le Tour de Bretagne à la Voile : un exercice parfait pour trouver ses marques en double

Sixièmes au classement provisoire du 12e Tour de Bretagne à la Voile après trois étapes, Giancarlo Pedote et Anthony Marchand ne cessent d’élever leur niveau de jeu depuis le début de l’épreuve. L’exercice est donc, comme espéré, parfait pour le duo qui s’est aligné au départ de la course avec l’ambition de continuer de trouver ses marques et de travailler la communication à bord en vue de la Transat Jacques Vabre à venir. « L’expérience est très enrichissante pour moi. C’est toujours intéressant de sauter d’un bateau à un autre, de sortir de son terrain de jeu habituel et de découvrir une autre classe », explique le skipper de Prysmian Group qui navigue cette semaine pour la première fois sur le nouveau Figaro Bénéteau 3, un bateau forcément très différent de son 60 pieds. « En IMOCA, on ne barre pas beaucoup. Je retrouve donc certaines sensations sur Groupe Royer – Secours Populaire et j’apprécie aussi de régater au contact, sur des parcours très côtiers. La confrontation serrée à un rythme intense est quelque-chose que j’aime bien et c’est aussi parfait pour souder notre binôme avec Anthony dans la perspective de la transat à venir car on multiplie les manœuvres et on est obligé d’être très réactifs en jouant dans les cailloux et les courants. Dans ce type de contexte, on n’a pas d’autre choix que de se comprendre vite et bien pour que ça marche. On trouve petit à petit une harmonie et on se sent chaque jour plus à l’aise », a ajouté le navigateur Italien qui aime par-dessus tout apprendre et qui n’a pas peur de se remettre en question, deux qualités qui sont précisément l’apanage des plus grands champions. « On progresse et il reste encore deux manches à boucler sur ce Tour de Bretagne. On va poursuivre notre travail et, bien sûr, faire en sorte d’aller chercher un nouveau podium d’étape comme celui que nous avons décroché mercredi », a terminé Giancarlo qui espère rester dans le Top 10, son objectif initial, mais qui peut aujourd’hui légitiment envisager de terminer dans les cinq premiers. Verdict ce samedi à La Trinité-sur-Mer.