à bord de Prysmian sur la Rolex Fastnet Race
Publié le 05/08/2019

Le dénouement est proche

Après avoir cavalé à belle vitesse au reaching entre Land’s End et le sud de l’Irlande, Giancarlo Pedote et Anthony Marchand ont débordé le célèbre phare du Fastnet aux alentours de minuit, et continué de naviguer pied au plancher, à la même allure, toute la nuit. Ils ont ainsi grappillé de nombreuses places depuis hier, et même encore une ce matin. Les deux hommes de Prysmian Group viennent, en effet, de doubler le duo Fabrice Amedeo – Éric Péron et luttent désormais pour la 8e place chez les IMOCA (Sébastien Simon et Vincent Riou viennent de signifier leur abandon à la suite d’une panne d’électronique), à une quarantaine de milles des leaders, Jérémie Beyou et Christopher Pratt. Il ne leur reste désormais plus qu’une petite centaine de milles à parcourir pour rejoindre la ligne d’arrivée de cette 48e édition de la Rolex Fastnet Race. Pour l’heure, ils doivent négocier les îles Scilly et ont choisi, comme l’ensemble des leaders de la flotte, de passer entre les DST (dispositifs de séparation de trafic) Sud et Est. Ensuite, il ne leur restera plus qu’un seul bord à tirer pour rallier Plymouth, vraisemblablement aux alentours de 20 heures ce soir. Dans ce contexte, il n’y a aura pas de grandes options à tenter et sans doute pas de nouvelles places à aller chercher. L’enjeu sera donc essentiellement de réussir à conserver son rang, sachant que les objectifs sur cette épreuve pour le tandem étaient avant tout d’engranger des milles en vue de la qualification pour le Vendée Globe, et de continuer d’apprendre à se connaître dans la perspective de la Transat Jacques Vabre.