IMOCA PRYSMIAN GROUP / GIANCARLO PEDOTE
Publié le 30/01/2021

Francesco Zecchi, Directeur MID Europe du Sud pour Prysmian :

« Nous sommes très heureux et très fiers de ce qu’a produit Giancarlo sur ce Vendée Globe. Il est parvenu à s’accrocher au peloton de tête dès le début de la course et à y rester jusqu’à la fin. Il a su gérer son tour du monde de façon très sage et trouver le bon équilibre et le bon rythme dans la partie du Grand Sud qu’il ne connaissait pas. Il s’est tenu à la stratégie qu’il avait annoncé avant même le départ, c’est-dire préserver le bateau, jusqu’au passage du cap Horn. De retour en Atlantique, il a alors été en mesure d’attaquer davantage et c’est ce qu’il a fait. Nous sommes très contents de la manière dont il a réalisé la course. Il a fait preuve de beaucoup de maturité et de professionnalisme, de même qu’il a su bien se préparer techniquement et psychologiquement en amont de l’évènement. Au final, nous avons grandi ensemble dans cette aventure, nous comme entreprise et lui comme professionnel de la course au large. Nous avons porté un très beau message avec ce projet et Électriciens sans frontières à nos côtés. L’opération « 1 click – 1 mètre » a indiscutablement été un succès. Nous avons largement dépassé les objectifs que nous nous étions fixés. La réponse de nos followers a été très enthousiaste et nous avons ainsi pu fournir à l’association l’ensemble des mètres de câbles nécessaires à la réalisation des trois projets annoncés. C’est une formule que nous avions déjà testée avant le Vendée Globe et que nous allons certainement essayer de développer encore lors des prochaines courses. Ce projet est un dispositif très intéressant car il permet de transmettre des messages et d’engager notre public au sens large De plus, la performance que notre skipper vient d’établir est énorme pour nous. On ne s’attendait pas à un tel résultat. Un Top 10 est remarquable pour une première participation. C’est, certes, un projet qui a demandé beaucoup d’énergie, en particulier à Giancarlo, mais il aboutit aujourd’hui de la meilleure des façons. Cela donne de l’envie et de l’espoir pour la suite. Rapidement, nous ferons un bilan avec Giancarlo pour envisager les prochaines étapes et continuer de nous projeter dans la classe IMOCA. »