G_Lebec_Prysmian-2-16
Publié le 22/11/2021

Fernando de Noronha dans le sillage

Après avoir débordé l’archipel brésilien de Fernando de Noronha aux environs de minuit la nuit dernière, Giancarlo Pedote et Martin Le Pape ont désormais mis le clignotant à droite pour entamer la remontée à destination de la Martinique. Propulsés par des alizés de sud-est assez toniques, ils tricotent actuellement au portant en bordure de la longue zone interdite à la navigation longue de près de 2 000 milles le long des côtes sud-américaines. « Ça tartine sous spi dans 25 nœuds de vent. On fait des pointes à 23-24 nœuds. On serre un peu les fesses car on a peur pour notre spi. S’il éclate, la fin de la course risque d’être un peu longue », a commenté le co-skipper de Prysmian Group qui tente, avec son acolyte, d’exploiter au moins la courbure du vent à gauche sur zone. « On essaie de jiber avec les bonnes oscillations.  On est en concurrence directe avec Maître CoQ qui se trouve juste devant nous. On va le mettre sous pression jusqu’au bout. On espère réussir à le doubler dans la journée mais aussi parvenir à mettre un peu de distance avec ceux de derrière qui semblent moins rapides que nous aux allures portantes », a terminé Martin, toujours pointé en 10e position au dans la catégorie des IMOCA de cette 15e Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.