© MARTINA ORSINI-4432
Publié le 27/09/2019

Des échanges productifs

Des échanges productifs
Depuis leur récente participation au Défi Azimut, Giancarlo Pedote et Anthony Marchand n’ont pas chômé. Les deux hommes ont en effet, comme prévu, enchaîné avec une sortie d’entraînement au large de Lorient avec, à leur bord, un spécialiste du gréement, un électronicien, un architecte du cabinet VPLP et le coach de Lorient Grand Large, Tanguy Leglatin, qui accompagne le skipper de Prysmian Group depuis ses années Mini 6.50. « Ça a été une sortie très productive car riche en échanges, à la fois sur l’eau et au retour à terre, d’autant que nous avons profité d’un vent assez soutenu pour continuer d’apprendre et d’éprouver le bateau. L’idée reste d’arriver au départ de la Transat Jacques Vabre, le 27 octobre prochain, avec la machine la plus prête possible et nous continuons de travailler dans ce sens », explique le navigateur Italien qui a d’ores et déjà programmé une nouvelle sortie, de 24 heures cette fois, entre mardi et mercredi. « On devrait de nouveau bénéficier de 20 à 25 nœuds de vent, avec sans doute quelques grains un peu plus costauds. C’est toujours intéressant de cumuler des milles et de l’expériences dans ce genre de conditions car c’est typiquement celles que l’on pourra retrouver lors des premiers jours de la transatlantique, le mois prochain », termine Giancarlo qui prévoit cependant de partir sans technicien, mais seulement en double, afin de poursuivre le travail engagé en juillet avec son acolyte.