art01-mag03-ENERGY-TO-BUILDING-A-MORE-INCLUSIVE-WORLD
Publié le 01 juin 2019

L’énergie pour un monde plus inclusif

Le projet nautique de Prysmian Group en collaboration avec Giancarlo Pedote et Electriciens sans frontières souhaite aller plus loin que la simple aventure sportive. Il a pour vocation de transmettre un message en partant de l’énergie électrique pour promouvoir le développement et la connexion des individus.

Nous oublions très facilement à quel point nous dépendons de l’électricité pour réaliser beaucoup des tâches que nous faisons au quotidien. Nous nous sommes habitués à appuyer sur l’interrupteur de la lumière quasiment de manière automatique, en tenant pour acquis le fait que la lumière nous éclaire. Nous adoptons l’électricité pour mener à bien des négociations, des réunions et établir des stratégies. Également pour profiter de nos moments de loisir ou pour voyager d’un lieu à un autre. Notre vie se construit autour des liaisons électriques qui permettent à l’être humain de continuer de progresser. Et, bien évidemment, l’électricité garantie sa survie.

L’énergie électrique et la navigation

Et pour le capitaine d’un bateau de compétition à haut niveau qui navigue en solitaire, l’accès à l’énergie électrique est une condition sine qua non pour sortir en haute mer. Dans le cas contraire, il courrait un risque énorme. Giancarlo Pedote, skipper de l’équipe de voile de Prysmian Group, le décrit ainsi : “ Pensez à ce que ce serait de conduire une voiture dans une descente sans freins… eh bien, un bateau sans électricité, c’est encore pire ”. Parce que sans énergie, le capitaine ne peut pas mettre en marche le pilote automatique, indispensable pour la compétition en solitaire.“ Un bateau sans énergie détient une force incroyable que vous ne pouvez pas contrôler ”, explique l’expert en navigation. Il suffit de contempler l’immensité des voiles du bateau pour comprendre, qu’en pleine navigation et sans aide de ce pilote automatique, il serait dangereux de lâcher le gouvernail. Et Pedote doit le faire pour réaliser de nombreuses activités essentielles comme définir sa stratégie et bien entendu, manger et dormir.

Cependant, les bénéfices de l’électricité vont beaucoup plus loin. Celle-ci est également fondamentale pour la communication avec la terre ferme, sans laquelle, la vie du skipper serait en danger. En cas de défaillance technique et si le capitaine doit abandonner le bateau, l’électricité constitue un outil de survie indispensable. Parce qu’en haute mer, la frontière entre la vie et la mort peut être très mince et sans la communication avec l’équipe sur terre, le résultat pourrait s’avérer catastrophique.

Pourquoi l’accès à l’électricité est-il essentiel ?

Bien que les câbles par lesquels le courant passe librement soient très souvent considérés comme un acquis dans une bonne partie de la planète, la réalité est, qu’aujourd’hui, il existe encore des régions entières qui n’ont absolument pas accès à l’énergie ou qui ne disposent pas d’un flux constant. En effet, à l’heure actuelle, on estime qu’environ dix millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Dans des pays du sud de l’Afrique, les coupures de courant entravent le développement normal de la vie quotidienne, des petites et moyennes entreprises ou de certains magasins qui ne peuvent pas fonctionner sans l’accès à une énergie moderne, fiable et à des prix compétitifs. Dans le cas des sociétés de production, par exemple, des sommes d’argent énormes doivent être dépensées dans l’achat de générateurs diesel pour compenser les contretemps des coupures de courant fréquentes.

Le fait de disposer d’un accès limité à l’électricité ou le manque d’installations électriques réduit les possibilités des personnes et limite la croissance de sociétés toutes entières. Parce que le niveau de formation des employés n’est pas important : s’il n’existe pas une infrastructure qui permette le développement normal de ses activités, une communauté ne peut être prospère.

Heureusement, au fil d temps, l’électricité a été apportée dans des zones appauvries pour ainsi changer la réalité des communautés touchées par le manque d’alimentation électrique. Une des organisations qui met en place des actions de ce type est Electriciens sans frontières, une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui, depuis 1986, réalise des projets concernant l’accès à l’électricité et à l’eau pour des populations défavorisées.

Entre électricité et développement

Il y a huit ans, grâce à l’implantation d’un de ses projets, un groupe de bénévoles mobilisés par l’organisation a installé une usine de production d’énergie photovoltaïque dans le village de Nsem au Cameroun. Ainsi, de l’énergie électrique a pu être fournie dans un espace à usages multiples, qui réunit des entrepreneurs qui se consacrent au broyage, à la couture, à la fabrication de savons et à la charpenterie. Ils ont également fourni de l’électricité à un centre de santé et à un espace communautaire.

Le chef du corps médical d’un hôpital de Nsem présente les possibilités qu’implique l’accès à l’électricité pour toute la communauté : “ Grâce au réfrigérateur, nous pouvons distribuer des vaccins tous les jours ”. Sur quatorze quartiers, trois ont accès au système de refroidissement et son hôpital en fait partie. “ Le fait de disposer de cette énergie électrique nous permet de soigner sans problèmes des patients qui se rendent à l’hôpital pendant la nuit et également de contrôler les patients hospitalisés. Ce sont là quelques-uns des avantages dont nous pouvons bénéficier grâce à l’électricité ”.

L’accès universel à l’énergie signifie construire un monde plus inclusif, dans lequel les opportunités seraient les mêmes pour tous pour que tous les pays puissent progresser et que tous les individus puissent atteindre leurs objectifs. Prysmian Group a réussi à rendre visible le travail d’Electriciens sans frontières, menant à bien un projet nautique avec son skipper, Giancarlo Pedote. Le rôle de Prysmian Group est de permettre l’accès à l’électricité, en installant des câbles dans le monde entier et en connectant ainsi des communautés entières, des personnes et des cultures. Mais, le groupe garantit également le fonctionnement de réseaux de données interminables qui transmettent des informations et des connaissances à tout le monde. Ces réseaux permettent à un professionnel de pouvoir continuer à se former, à un hôpital de pouvoir réaliser une intervention chirurgicale sans interruptions ou de distribuer des vaccins tous les jours, de créer des nouveaux postes de travail et d’accélérer les procédures dans les entreprises. Pour une communauté, avoir accès à l’énergie est, ni plus ou ni moins, une porte ouverte à la connaissance et donc au progrès.

Grâce et en faveur des personnes

C’est ainsi que Giancarlo Pedote, Electriciens sans frontières et Prysmian Group se sont alliés pour apporter un changement dans le monde. Chacun apporte sa pierre à l’édifice pour améliorer la réalité de milliers de personnes et inspirer d’autres personnes à créer un monde meilleur, plus inclusif et humain. Les trois savent ce que représente le travail dans les environnements les plus difficiles de la planète, que ce soit faire face, pendant des mois, aux dangereuses vagues en haute mer, installer des usines de production d’énergie dans des zones dites inaccessibles ou encore installer des câbles électriques qui traversent l’océan. Et ensemble ils commencent une traversée 4People : un projet ouvert, créé grâce et en faveur des individus, dont l’objectif est d’inspirer les autres à réaliser des choses extraordinaires malgré les blessures, les imprévus, les vents, le mauvais temps et la solitude.

Photo: Electriciens sans frontières