art05-mag02-Jean-Louis
Nous aimons Publié le 15 mai 2019

Jean-Louis Vierge : s’engager pour améliorer le quotidien des plus démunis

Un bénévole d’Electriciens sans frontières nous explique pourquoi il s’est engagé. Il est motivé par des raisons à la fois personnelle et professionnelle, son bénévolat se déroule en France et dans nos pays d’actions pour améliorer le quotidien des populations, il nous raconte…

Jean-Louis Vierge, retraité des Industries Électriques et Gazières  

Jean-Louis a débuté sa carrière en tant que monteur électricien et l’a achevé comme expert prévention dans l’électricité et le gaz. Si une 1ère expérience humanitaire l’a fortement marqué en 1989, il a dû mettre son bénévolat entre parenthèses pour respecter ses engagements professionnels, avec l’idée de s’investir plus tard.

“ En 2004, je me suis dirigé vers Electriciens sans frontières en raison de mon expérience passée, de mes aptitudes et compétences de départ, ainsi qu’un goût prononcé pour le partage. Dans ce cadre, j’ai enrichi mes relations avec les autres… J’ai aussi développé de nouvelles compétences dans le domaine du photovoltaïque. Tout cela a fait de moi la personne que je suis aujourd’hui. Au début de mon bénévolat, j’ai participé à la création d’une délégation en Gironde. Puis les actions se sont enchaînées : j’ai participé à mes premières missions au Mali et au Congo, et j’ai intégré le secrétariat régional de la délégation Aquitaine. J’aide donc les équipes à l’élaboration, à la réalisation et au suivi des projets. J’apporte également ma connaissance du terrain quand la délégation est sollicitée par d’autres associations. ”

Photo: Alexandra Lebon